Chambre Feng Shui

Améliorer son sommeil avec le Feng Shui

Comment agencer sa chambre selon l’art du Feng Shui ?

Chambre Feng Shui à Lyon by LE POMMIER JAUNE

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il est nécessaire de faire un rappel sur cet art ancestral si mystique. Le Feng Shui est un art millénaire chinois permettant d’harmoniser l’énergie environnementale (= chi) d’un lieu.

De manière plus simple, le Feng Shui est une technique visant à améliorer la santé, la prospérité, les relations, le domaine professionnel des occupants du lieu sur lequel on l’applique. Partant de ce postulat, nous comprenons que le Feng Shui sert aussi à améliorer votre sommeil.

Le sommeil est indispensable pour le bon fonctionnement de votre corps notamment pour assurer le renouvellement des cellules. Une bonne nuit garantit une bonne santé. Il est donc utile et important de se servir de cet art chinois pour aménager votre chambre.

Voici par ordre de priorité les clés pour aménager votre chambre selon les principes du Feng Shui.


  1. La position & l’orientation du lit

Doit-on placer sa tête au Nord ou au Sud pour dormir ?
Eh bien la réponse n’est pas si simple. En effet, ce que beaucoup oublient de préciser dans leur article de blog ou de magazine, c’est que la Géobiologie intervient en priorité dans l’aménagement Feng Shui de votre chambre et dans le positionnement de votre lit.

La Géobiologie est une sous-discipline du Feng Shui qui étudie et analyse les champs électromagnétiques naturels et artificiels de votre environnement. Les champs électromagnétiques artificiels sont les réseaux WIFI, les antennes, les réseaux électriques, les ondes du téléphone portable…
Quant aux champs naturels, il s’agit de l’activité naturelle de la planète. Vous avez certainement déjà entendu parlé de sourcier qui cherche l’eau souterraine, de réseaux Hartmann et curry, de failles et de cours d’eau souterrains, … En réalité, il existe une multitude d’éléments comme ceux cités ayant un impact sur l’activité électromagnétique de la Terre.

De nombreuses études et livres abordant ce sujet qui nous concerne tous, existent. Ces champs ont un réel impact sur votre santé : si vous dormez par exemple sur le flan d’un cours d’eau souterrain, ou à proximité d’une antenne relais, à court terme vous aurez bien évidemment des difficultés de sommeil, et sur le long terme vous pourrez développer des maladies graves, dépression, fausses couches, cancers…  

Quand on s’intéresse à la géobiologie, nous nous rendons compte que nous sommes impactés en permanence par ces champs électromagnétiques qui sont tout autour de nous. Que vous soyez à la campagne ou en ville, il est impossible de leur échapper. Cependant et heureusement, nous pouvons les éviter aux endroits où nous passons le plus de temps : le lit, le bureau, … Il est donc primordial de repérer ces champs qu’ils soient naturels ou artificiels avant de passer à l’étape de l’aménagement Feng Shui.

Il sera malheureusement difficile de les repérer par vous-même à moins que vous ayez les outils et les connaissances pour. Sinon, il faudra faire appel à un expert en Géobiologie ou à un consultant Feng Shui qui a cette spécialité.

Vous pouvez néanmoins déjà vous demander comment est votre sommeil : dormez-vous bien ? Vous réveillez-vous la nuit ? Arrivez-vous à vous endormir facilement ?
Si vous dormez bien, alors surtout ne changez pas la disposition de votre lit. Cela signifie que de manière inconsciente vous vous êtes bien positionné, que votre instinct vous a guidé.

Si, à l’inverse, vous éprouvez des difficultés, alors commencez par faire un état de votre chambre avec les points qui suivent.


  1. Les pollutions électromagnétiques

Faites un bilan des branchements et des câbles électriques de votre chambre. Si des câbles courent derrière votre tête de lit, ou si vous laissez les chargeurs de téléphone branchés à proximité de vous pendant votre sommeil, vous avez de grandes chances de passer une nuit agitée. Cela dépendra de votre degré de sensibilité aux ondes électromagnétiques. Certains sont plus réceptifs que d’autres et seront plus facilement perturbés. Cependant, ce n’est pas parce que vous ne ressentez pas de perturbations à l’instant T qu’il n’y a pas d’impact(s) sur votre santé. Ils se manifesteront sur le long terme par des problèmes de santé.

Également, il n’est pas conseillé d’avoir une télévision dans sa chambre. Déjà par rapport aux ondes émises, mais aussi car les écrans participent à un mauvais sommeil : en effet, ils perturbent  la sécrétion de la mélatonine, agissant sur la qualité de notre nuit.
Dans l’idéal, il faudrait arrêter de regarder les écrans d’ordinateur, télévision, tablettes, téléphones, … au moins une heure avant d’aller se coucher.

Concernant le téléphone portable, il est impératif de l’éteindre ou de le mettre en mode avion avant de se coucher pour stopper la réception et l’émission des ondes. Si certains souhaitent le laisser en connexion au cas où il y ait une urgence à traiter, alors éloignez le téléphone au maximum de vous.

Enfin et bien évidemment, ne mettez pas votre box dans votre chambre ou derrière le mur de la tête de lit.
Dans le cas où vous habitez une petite surface et n’avez pas vraiment le choix des emplacements, vous pouvez débrancher la box avant d’aller dormir.


  1. Les matériaux du linge et du mobilier

Pour une nuit de qualité, il faudra préférer les matériaux naturels. Concernant le lit, optez pour du bois massif, sans colles. Tous les matériaux sont conducteurs des champs électriques mais le bois ne les décuple pas à l’inverse du métal. Evitez donc les matelas à ressorts, les sommiers avec une structure métallique, …

Dans le cas où vous lisiez cet article trop tard (oups), pas de panique, vous pouvez décharger le métal de votre lit en le mettant à la terre, grâce à un kit de mise à la terre (https://www.la-maison-electrique.com/mise-a-la-terre/9184-pack-de-mise-a-la-terre.html).

Aussi, il faudra être vigilant dans le choix de votre oreiller et de votre couette et privilégier un garnissage naturel (duvet, en plumes). Il en va de même avec le linge de lit : le lin, la soie, le coton seront très appréciés.

Enfin, attention aux célèbres COV (composé organique volatil) qui sont très présents dans le mobilier de nos jours.


  1. Les couleurs

Pour une nuit reposante et réparatrice, choisissez des couleurs pastels pour la décoration de votre mobilier et de vos murs. Il est connu que le rouge est une couleur qui excite (couleur yang) alors que le bleu est une couleur plus calme.
Pour ne prendre aucun risque sur le choix d’une couleur, partez du principe que les couleurs vives sont excitantes et perturberont votre sommeil.
Si cela est plus fort que vous et que vous souhaitez absolument du rouge dans votre chambre, intégrez cette couleur par petite touche en mettant des coussins ou des éléments de décoration rouges par exemple.


  1. La chambre parentale

Pour une chambre parentale, placez si possible votre lit de manière à pouvoir disposer deux tables de chevet de part et d’autre de celui-ci. Cela permettra à votre couple d’être équilibré : chacun sentira qu’il a sa place dans la chambre.
Evitez de mettre la photo de vos enfants dans cet espace qui est doit être dédié aux parents. Vous êtes par contre libre concernant les photos de votre couple.
Les fleurs fraîches et les bougies créeront une ambiance romantique.
Enfin, évitez de placer des objets de décoration par 3 ou des tableaux avec 3 personnages. Cela pourrait provoquer une aventure extraconjugale.


  1. La chambre d’enfant

Pour la chambre des enfants, il est primordial de vous référer à tout ce qui a été cité plus haut. Le mauvais sommeil d’un enfant est souvent lié à la géobiologie.
Cela peut aussi venir d’une chambre en désordre. Assurez-vous que la chambre de votre enfant soit toujours rangée avant d’aller au lit. Cela lui procurera une nuit paisible.
Enfin, votre enfant ayant un niveau de sensibilité plus élevé, il est fort probable qu’il ressente une surcharge d’énergie voir une présence indésirable dans sa chambre l’empêchant ainsi de dormir tranquillement. Si vous entendez votre enfant vous dire qu’il y a quelqu’un dans sa chambre ou qu’il a peur, rassurez-vous, cela est très fréquent et il y a des solutions. Je vous préconise dans ce cas-là de faire appel à une personne pour effectuer un nettoyage énergétique du lieu (ou clarification).


  1. Quelques principes généraux

De manière générale, une chambre rangée et ordonnée favorisera un bon chi et donc un bon sommeil.

Aussi, beaucoup mentionnent le fait qu’un miroir dans une chambre est mauvais. Eh bien ce n’est pas toujours le cas. Dans un premier temps, je vous recommande de ne pas le placer en face du lit, ni en face d’une porte ou fenêtre. Ensuite, si vos nuits sont agitées, faîtes un test en enlevant le miroir de votre chambre ou en le recouvrant d’un drap ou autre. Vous saurez très vite si le miroir vous cause du souci.

Enfin, il n’est pas recommandé de placer des éléments eau dans votre chambre. Aussi, si vous avez une fontaine ou un aquarium, il faudra le/les déplacer dans votre pièce principale ou dans votre bureau. Ils seront beaucoup plus efficaces.


Avant de revoir toute votre chambre, le plus important est de vous demander si les raisons pour lesquelles vous dormez mal ne seraient pas liées à :
– une situation difficile que vous êtes en train de vivre
– une mauvaise hygiène de vie
– une mauvaise alimentation, peut-être mangez-vous trop riche le soir ou trop tard ?
– des perturbations sonores venant de la rue ou des voisins

Dans le cas où vos difficultés soient liées au lieu, il y a des solutions. N’hésitez pas à prendre contact avec moi via mon formulaire de contact pour que je puisse vous guider ou vous orienter vers les bonnes personnes.

En attendant, prenez soin de vos nuits et de vous 😉

Post a Comment